Un accident de la vie courante, une maladie grave, une fracture, ou une hospitalisation ? L’assurance prévoyance vous permet de toucher un capital ou des indemnités en cas de coup dur. Vous pourrez ainsi vous protéger, vous et votre famille, des conséquences d’un imprévu de la vie. Mais une assurance contre les coups durs, comment ça marche ? PRÉVOIR vous explique en détails.

SOMMAIRE
> Quelles sont les conséquences d’un coup dur ?
> Comment fonctionne une assurance accident de la vie courante ?
> Assurance coup dur : qui est couvert ?
> Assurance vie ou assurance accident de la vie ?
> Assurance accident de la vie courante : quoi déclarer aux impôts ?

Se protéger contre les coups durs du quotidien


Quelles sont les conséquences d’un coup dur ? 

Un coup dur, c’est un aléa de la vie courante, soudain et imprévisible. En plus des séquelles éventuelles sur votre santé ou votre moral, un coup dur peut avoir d’importantes conséquences sur la stabilité financière de votre foyer.

> Par exemple, si en pratiquant votre sport habituel du week-end, vous faites une mauvaise chute et vous cassez la jambe, vous pourriez être hospitalisé(e) pendant quelques jours, puis immobilisé(e) chez vous pendant des mois. Avez-vous pensé aux conséquences que pourrait avoir cet accident ? Si la Sécurité sociale, et éventuellement votre mutuelle complémentaire, pourront prendre en charge une partie des soins, vous devrez assumer certains frais : le forfait journalier de l’hôpital, les dépassements d’honoraires (presque systématiques) des médecins que vous avez consultés, et éventuellement les options de confort comme la chambre individuelle. Une fois chez-vous, vous allez devoir acheter ou louer un fauteuil roulant pour plusieurs mois.  Vous pourriez aussi avoir besoin d’aides à domicile pour vos tâches de la vie quotidienne (les courses, le ménage, la préparation des repas), ou pour aller chercher vos enfants à l’école. L’addition peut finalement être très élevée.

ampoule le saviez-vous ? Le saviez-vous ? Chaque année en France, 500 000 personnes sont hospitalisées à la suite d’un accident de la vie courante. 

> Et si, à la suite d’un accident de la circulation, vous souffriez d’un handicap permanent ? En plus des frais d’hôpital et des aides à domicile, pour pourriez avoir besoin de réaménager votre logement pour l’adapter à votre invalidité. Par exemple si votre chambre est à l’étage et que vous ne pouvez plus monter les escaliers, il faudra la déménager au rez-de-chaussée. Il pourrait aussi falloir faire de petits ajustements comme installer une baignoire à portes pour vous faciliter l’accès. Peut-être que votre voiture devra également être adaptée. Là aussi, cela peut vous couter cher.

Pour découvrir comment vous protéger contre les conséquences d’un accident de la vie courante, n’hésitez pas à demander votre magazine gratuit

 

> Il en est de même si vous êtes atteint(e) d’une maladie grave et que vous devez faire une pause dans votre activité professionnelle le temps de vous remettre. En plus de l’éventuelle perte de revenus, les frais liés à votre rétablissement et vos soins peuvent être difficiles à assumer.

Toutes ces situations sont plus fréquentes que vous ne le pensez, et elles pourraient mettre votre famille en difficulté financière. Pour éviter cela, vous pouvez anticiper des maintenant grâce à l’assurance prévoyance en cas de coups durs.

Consultez aussi : Qu’est-ce que la prévoyance en cas de coup dur ?


Comment fonctionne une assurance accident de la vie courante ?

Une assurance accident de la vie courante (ou coups durs) est une solution de prévoyance individuelle complémentaire. C’est-à-dire qu’elle n’est pas obligatoire, chaque personne qui souhaite se protéger contre les conséquences financières des accidents de la vie courante ou des maladies, peut y souscrire librement.

L’objectif d’une assurance prévoyance accident de la vie courante, c’est de vous verser un capital ou des indemnités pour vous permettre d’assumer financièrement toutes les dépenses imprévues liées à votre souci de santé.

Ainsi, vous pourrez percevoir un capital ou des indemnités si, à la suite d’un accident :

  • Vous êtes invalide à un taux supérieur ou égale à 5 %,
  • Vous souffrez d’une blessure comme une fracture, une luxation, des brûlures aux 2e et 3e degré, une amputation, ou encore une blessure aux yeux,
  • Vous êtes hospitalisé(e) (dans un établissement hospitalier ou à domicile),
  • Vous êtes immobilisé(e) à votre domicile le temps de vous remettre,
  • Vous décédez à cause de l’accident.

À la souscription de votre contrat vous savez exactement quelles sommes vous pourriez percevoir en fonction de quel accident ou maladie.

En cas de maladie redoutée, vous pourrez percevoir les sommes prévues si : 

  • On vous diagnostique une maladie grave,
  • Vous êtes hospitalisé(e) (à l’hôpital ou chez vous),
  • Vous êtes immobilisé(e) à domicile, 
  • Vous décédez à cause de la maladie.

En anticipant aujourd’hui, vous protégez votre foyer pour demain.

Chez PRÉVOIR, l’option indemnités journalières en cas d’hospitalisation vous permet de percevoir des indemnités pour vous offrir un meilleur confort à l’hôpital et pour assumer sans difficultés les dépenses non prises en charge par la Sécurité sociale. 
Notre solution Coups Durs est modulable à volonté, vous pouvez choisir des garanties particulières. Votre protection sera donc parfaitement adaptée à votre situation, vos besoins, et vos moyens financiers.

C’est quoi un accident de la vie courante (ACVC) ? 

Un accident de la vie courante, tel qu’il est pris en compte dans l’assurance, est tout simplement un accident susceptible de vous arriver pendant vos activités de la vie de tous les jours. Cela peut être un accident domestique qui arrive chez vous, par exemple lorsque vous cuisinez, jardinez ou bricolez (brûlure, fracture, coupure, lésions, intoxication). Les accidents survenant pendant la pratique d’activités sportives ou pendant vos loisirs et vos vacances sont également couverts.
La vie courante c’est aussi se rendre sur son lieu de travail, vous pouvez être blessé(e) à ce moment-là ou bien sur le trajet. Les accidents de la circulation et les agressions font également partie des aléas qui peuvent vous arriver à tout moment, et dont l’assurance couvre les conséquences financières.

ampoule le saviez-vous ? Le saviez-vous ? Les accidents de la vie courante sont la 3ème cause de mortalité en France, derrière les cancers et les maladies de l’appareil circulatoires et cérébro-vasculaires. Cela n’arrive pas qu’aux autres. 

Est-ce nécessaire de prendre une assurance accident de la vie ?

Qu’est-ce qu’une maladie redoutée ?

Dans l’assurance prévoyance, on entend par « maladie redoutée » une maladie grave, qui affecte la personne sur une longue durée. Les soins sont souvent couteux.

ampoule le saviez-vous ? Le saviez-vous ? En France, les maladies redoutées atteignent 917 000 personnes par an, et sont à l’origine de 256 700 décès.

Il peut s’agir par exemples des maladies de démences ou de la maladie d’Alzheimer, de la maladie de Parkinson, de la sclérose en plaques, d’un cancer, d’un infarctus du myocarde aigu, d’une transplantation d’organe majeur, d’une insuffisance rénale, ou encore d’un accident vasculaire cérébrale (AVC).


Assurance coup dur : qui est couvert ?

Les garanties d’une assurance prévoyance en cas d’accident de la vie courante ou de maladie redoutée, sont mises en œuvre si le souscripteur est atteint d’un imprévu selon les conditions définies au contrat.

Mais il faut penser à tout ce qu’un accident peut entraîner. Bien souvent, la victime ne sera pas la seule à souffrir de la situation : les frais de soins et d’aménagement auront un impact sur la vie de toute la famille. S’assurer avec un contrat prévoyance, c’est aussi protéger toute sa famille des conséquences d’un imprévu.

> Comment fonctionne la prévoyance en cas de coup dur ?

Parce que quand tout est prévu, tout va mieux.


Assurance : se faire accompagner au quotidien

Chez PRÉVOIR, en souscrivant à un contrat de prévoyance, votre famille et vous pouvez bénéficier de garanties d’assistance. En cas de coup dur, vous pourrez donc bénéficier d’une enveloppe de services et d’aides à domicile (garde d’enfant, auxiliaire de vie, aide-ménagère, portage des repas, livraison de courses), pour vous aider à réorganiser votre quotidien et vous soulager de certaines tâches quotidiennes devenues trop difficiles avec l’accident ou la maladie.

Vous pouvez également être accompagné(e) pour préparer votre retour à votre domicile. Si besoin, l’un de vos proches peut être acheminé jusqu’à chez vous, et vos enfants ou un proche dépendant peuvent être transférés chez un membre de votre famille le temps de votre rétablissement. Le transport sera pris en charge. Parce que rien ni personne n’est oublié, vous pouvez bénéficier de services de prise en charge de vos animaux de compagnie, et d’une fermeture de votre domicile si vous l’aviez quitté en urgence, pour être emmené à l’hôpital par exemple.

En plus de ces enveloppes de services, nous proposons des services d’assistance : accompagnement psychologique, aide administrative, aide au retour à l’emploi ou à la création d’entreprise, bilan personnel et professionnel, accompagnement social, information juridique…Vous pouvez être accompagné(e) dès la souscription de votre contrat.


Assurance vie ou assurance accident de la vie ?

Il n’est pas toujours facile de s’y retrouver entre tous les contrats d’assurance : chacun couvre un risque précis. Mais alors, avez-vous compris la différence entre une assurance vie et une assurance accident de la vie ? Pas de panique, c’est très simple.

Une assurance vie, c’est une solution qui permet de constituer une épargne. L’objectif pour le souscripteur est d’utiliser ce capital de son vivant, au moment où il veut financer un projet. On appelle cela le processus de rachat total ou partiel. Mais en cas de décès du détenteur de l’assurance vie, le capital sera versé aux personnes (il peut n’y en avoir qu’une) que l’assuré a désigné comme bénéficiaires. Ce capital peut être utilisé librement par le bénéficiaire, pour lui permettre de maintenir son niveau de vie ou de financer un projet.

Quant à elle, une assurance contre les accidents de la vie courante prévoit le versement d’un capital ou d’indemnités, en cas d’accident ou de maladie. L’objectif est de permettre à l’assuré victime d’un imprévu de faire face aux dépenses : hospitalisation, aides à domiciles, frais annexes etc. Le contrat comprend aussi une garantie en cas de décès accidentel, qui prévoit le versement d’un capital (dont le montant est déterminé à l’adhésion) aux proches de l’assuré, pour leur permettre de faire face financièrement.

Il est possible de souscrire à plusieurs contrats d’assurance pour couvrir différents types de risques.

Quelle différence entre assurance vie et assurance décès ?


Assurance accident de la vie courante : quoi déclarer aux impôts ?

Les sommes perçues dans le cadre d’une assurance prévoyance accident de la vie doivent-elle être déclarées aux impôts ?

Non.
La réglementation fiscale française prévoit une exonération de l’impôt pour les indemnités et capitaux perçu par le biais d’un contrat de prévoyance individuelle. Vous pourrez donc percevoir ces montants sans vous soucier de payer des impôts dessus.

Demander mon magazine gratuit