Ce qu'il faut savoir

Aménager son lieu de vie

La plupart des personnes souhaitent rester chez elles le plus longtemps possible. Avec l’âge, certains gestes deviennent plus difficiles, aussi votre logement peut être aménagé : salle de bain adaptée, rampe d’escalier, lit médical… Certaines solutions vous aident à financer ces aménagements.

Rester chez soi, c'est possible également en étant aidé dans les tâches quotidiennes : pour le ménage ou la préparation de la nourriture, du personnel aidant peut vous être proposé. 

Quel budget pour ma perte d'autonomie ?

Que l’on reste à domicile ou que l’on soit en institution médicalisée, une situation de dépendance coûte cher !  Ne pas pouvoir faire face financièrement à ces dépenses supplémentaires, est une crainte légitime pour 80% des Français*.
Des aides existent comme l’APA (Allocation Personnalisée d'Autonomie). Néanmoins, il est prudent d’anticiper ce risque. Des solutions de prévoyance existent pour que le moment venu, vous puissiez percevoir soit un capital pour financer l’aménagement de votre domicile, soit une rente : pour financer les frais liés à la perte d’autonomie.  

*Sondage OpinionWay pour PRÉVOIR réalisé en janvier 2017.

Penser à ses proches

Bien vieillir consiste aussi à s’organiser et préparer ce que l’on va transmettre à ses proches : on peut choisir d’alimenter son assurance vie ou préparer plus précisément ses obsèques. Pour cela, différentes solutions existent et chacune répond à un objectif : prévoir un capital pour financer les obsèques, les organiser à l’avance, transmettre à ses proches un capital décès.

Déshérence des contrats d'assurance vie : comment l'éviter?

desherence-des-contrats-d-assurance
decoration image DESHERENCE

Comment éviter que vos contrats d'assurance vie ne tombent en déshérence (contrats non réclamés ou non réglés) ?