Vivre à son domicile, avec ses repères et au milieu de ses souvenirs, est souvent la solution la plus confortable pour tous. Rester chez soi le plus longtemps possible est donc le souhait de la plupart des personnes en perte d’autonomie. Néanmoins, cela nécessite une anticipation, dès aujourd’hui...

SOMMAIRE :
> Le maintien à domicile : une solution plus économique
> Quelles sont les bienfaits du maintien à domicile sur la santé ?
> Quelles solutions pour financer le maintien à domicile ?

Pour savoir comment anticiper la perte d’autonomie, cliquez ici.

Le maintien à domicile : une solution plus économique

Le maintien à domicile d’une personne invalide ou âgée lui permet de garder son confort familier et sa liberté, et ce, même en situation de perte d’autonomie. Chez soi, la vie est toujours plus douce qu’ailleurs. Cette solution permet également d’éviter le recours aux établissements spécialisés ou hospitaliers, souvent plus coûteux. 
En effet, en maison spécialisée, les frais de séjour s’élèvent en moyenne à 2 171€ par mois. Plus d’un résident en EHPAD sur deux a un reste à charge supérieur à ses ressources. Ces frais sont donc souvent en partie assumés par les proches des personnes dépendantes, ce qui peut affecter la vie et les finances de leur foyer. Les frais mensuels moyens du maintien à domicile s’élèvent, eux, entre 339€ pour le GIR 1 et 1 629€ pour le GIR 41
Le maintien à domicile est donc à la fois la solution la plus confortable pour la personne en perte d’autonomie, et le moyen le plus avantageux pour lui venir en aide.

Quel est le coût du maintien à domicile et quelles solutions peuvent vous aider ? Pour le savoir demandez votre magazine gratuit.

LE SAVIEZ-VOUS ? Le GIR (Groupe Iso Ressources) est une évaluation du niveau de perte d’autonomie d’une personne âgée. Il existe 6 niveaux de perte d’autonomie : le GIR 1 est le niveau le plus fort, et le GIR 6 le plus faible.

Quelles sont les bienfaits du maintien à domicile sur la santé ?

Chez elle, la personne en perte d’autonomie peut garder son confort familier et sa liberté, au milieu de ses souvenirs. Le maintien à domicile respecte le souhait de la personne dépendante en la laissant le plus longtemps possible dans l’environnement qu’elle connait et auquel elle est attachée.

Par ailleurs, les changements ont souvent un impact très négatif sur le moral et la santé d’une personne en perte d’autonomie. Le départ du domicile peut entraîner un risque important de dégradation de la situation. 
Enfin, rester chez soi permet la préservation du lien social avec les proches, les amis, le voisinage ou la vie de son quartier. La conservation des habitudes de vie et le maintien du lien social ralentissent la dégradation de l’autonomie et de la santé. Prévenir le risque d’isolement est essentiel. C’est pourquoi il faut bien se préparer, le plus tôt possible.

Quels sont les besoins des proches aidants ?

Quelles solutions pour financer le maintien à domicile ?

Des solutions d’assurance dépendance peuvent vous aider à financer le maintien à domicile. Chez PRÉVOIR, notre objectif est de prévenir et reculer la perte d’autonomie, et de pourvoir progressivement aux besoins qui surviennent avec l’âge. Nous proposons des garanties dès la dépendance légère, sous la forme d’un panier de services et d’un financement de l’aménagement de l’habitat en cas de dépendance partielle. En cas de dépendance totale, une rente mensuelle est versée, permettant de financer une partie de l’intervention des auxiliaires de vie ou de l’établissement spécialisé. 

Découvrez nos magazines gratuits thématiques.

_______________________

1Les Dossiers de la Drees, « Dépendance des personnes âgées : qui paie quoi ? », mars 2016, n°1

 
Demander mon magazine gratuit