Qu’est-ce que le 100% Santé ?

Aujourd’hui, une part des Français renonce à se soigner en raison du reste à charge élevé sur certains postes. 
Inscrit dans la loi de financement de la Sécurité sociale pour 2019, le dispositif 100% Santé a pour objectif d’améliorer et de renforcer l’accès aux soins des Français en leur proposant un panier de soins et équipements, intégralement remboursés par la Sécurité sociale et la complémentaire santé, dans le domaine de l’optique, de l’audiologie et du dentaire.

L’assuré reste libre de choisir un équipement en dehors du panier de soins 100 % Santé, c’est pourquoi une couverture correspondant aux besoins spécifiques de chacun reste indispensable.

 
  • Reste à charge : c’est la somme restant à payer par l’assuré après remboursement de la Sécurité sociale et de la complémentaire santé.
  • Complémentaire santé : communément appelée « mutuelle », la complémentaire santé est un contrat d’assurance santé visant à couvrir tout ou partie des soins restant à la charge de l’assuré après intervention de la Sécurité sociale.
  • Complémentaire santé responsable : c’est un contrat santé qui respecte un cahier des charges réglementaire, incluant notamment des seuils et des plafonds de prise en charge applicables à certains postes de soins (optique, dentaire, dépassements d’honoraires…). A compter du 1er janvier 2020, il devra intégrer les paniers de soins 100% Santé et proposer des paniers libres. Il bénéficie d’un taux de taxes allégé.
  • Complémentaire santé non responsable : en contrepartie d’une taxe plus importante, ce contrat santé permet de s’affranchir du cahier des charges imposé par le contrat responsable et d’offrir de meilleurs remboursements, au-delà des plafonds de prise en charge.

Pourquoi toutes les complémentaires santé n’intègrent pas le 100% Santé ? 

Le dispositif 100% Santé n’est accessible qu’aux assurés bénéficiaires d’une complémentaire santé dite « responsable ». 
Un contrat responsable obéit à un cahier des charges réglementaire très strict qui interdit et/ou plafonne certaines prises en charge. 
C’est pourquoi, afin de bénéficier de remboursements plus importants quel que soit l’acte ou le médecin consulté, certains assurés se tournent vers des contrats non responsables.

La santé, une préoccupation importante pour les plus de 50 ans

Plus les Français avancent en âge et plus la santé est au cœur de leurs inquiétudes. Subir des problèmes de santé est la plus grande crainte exprimée par 91% des 50-64 ans et par 93% des 65 ans et plus (Étude Opinion Way pour PRÉVOIR - « Les Français face à leur avenir » - Janvier 2017). 
La complémentaire santé doit s’adapter à leurs nouveaux besoins, notamment les protéger des risques les plus graves comme l’hospitalisation ou leur permettre de consulter le médecin de leur choix. 

Découvrir notre Solution Santé