Avez-vous déjà réfléchi aux conséquences matérielles d’une invalidité temporaire ou bien d’une maladie longue ? Même si vous bénéficiez déjà d’une assurance prévoyance collective, il peut être intéressant de souscrire un contrat à titre personnel pour faire face aux aléas de la vie.

 

Les grands principes de la prévoyance

 

Dans un sondage OpinonWay sur la vision pour PRÉVOIR mené en Janvier 2017, 66% des Français ont indiqué avoir peur pour le futur. Cette crainte s’accompagnait également d’une méconnaissance de la notion de prévoyance et des contrats qui y sont liés. Pourtant, la notion de prévoyance est essentielle lorsque l’on souhaite protéger sa famille et soi-même.

 

La prévoyance consiste à faire face aux conséquences d'imprévus comme une incapacité de travail, une invalidité, une maladie longue ou encore un décès. Ces situations revêtent de nombreuses conséquences matérielles et financières pour les familles touchées. Néanmoins, les contrats de prévoyance apparaissent comme des solutions idéales pour se prémunir de ces aléas puisqu’ils permettent au souscripteur de soulager financièrement sa famille en cas d’événement grave.

 

En effet, comme le précise Jean-Pierre Decourcelle, directeur technique chez Prévoir : “La prévoyance individuelle offre une protection complémentaire à celle du régime obligatoire de la Sécurité Sociale et de la protection sociale de l’employeur, s’il y en a une”.

 

Une importance accrue pour les classes moyennes 

 

Les classes moyennes apparaissent être plus sensibles que les autres catégories de population : “Cette population est encore plus exposée que la moyenne aux accidents de la vie, accidents qui peuvent compromettre la situation financière et matérielle du foyer, qui mettrait du temps à s’en remettre” confirme Jean-Pierre Decourcelle.

 

La prévoyance revêt une importance encore plus forte pour les classes moyennes puisque les contrats de prévoyance permettent de maintenir de niveau de revenu et de préserver son logement ainsi que son cadre de vie dans le cas d’une invalidité ou une incapacité de travail.

 

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, souscrire un contrat de prévoyance n’est pas synonyme de sacrifice financier.“Si l’on prend l’exemple d’un homme marié âgé de 35 ans, qui gagne 2 000 € par mois : pour environ 19 € mensuels il peut bénéficier d’une couverture lui permettant d’avoir accès à : une prise en charge par l’assureur de ses cotisations en cas d’interruption temporaire de travail et d’invalidité totale et définitive, un capital maladie grave de 5 000 €, un capital décès de 30 000 € et une rente éducation de 150 € par mois.”

 

Au regard de ces avantages, une souscription à un contrat de prévoyance paraît être pertinente.Chez Prévoir, nous proposons des solutions de prévoyance aux foyers populaires depuis 1910.

 

Accédez au communiqué de presse ici.

decoration image

Besoin d'un conseil ?

Saisissez votre numéro, un conseiller vous rappelle gratuitement et immédiatement

decoration image

Besoin d'un devis