S’ils sont plus écologiques et bien pratiques, l’utilisation d’engins personnels de mobilité (vélo, trottinette, rollers, skate-boards, gyropodes…) comporte de nombreux risques de blessures, voire d’invalidité ou de décès. Voici tous les conseils de PRÉVOIR pour se protéger au maximum pendant ces activités et éviter les accidents.

SOMMAIRE
> Vérifier l’état de son mode de transport 
> Bien s’équiper sur la route
> Adopter un itinéraire dédié 
> Rester attentif au volant
> Respecter les règles élémentaires de sécurité 
> Ne prenez pas la route si vous n’êtes pas dans votre état normal

Vélo et trottinettes, comment éviter les accidents ? 

Chaque année, plus de 60 000 cyclistes sont admis aux urgences hospitalières, et la mortalité cycliste connaît une nette augmentation, avec 27 % en plus depuis 2010. Le nombre d’accidents graves en trottinettes, notamment électriques, ou autres engins personnels de déplacement, est en constante augmentation. Il est donc important d’adopter les bons comportements pour se déplacer en sécurité1 :
> Pour savoir comment vous protéger des accidents de la vie courante, n’hésitez pas à demander votre magazine gratuit

Vérifier l’état de son mode de transport

Freins, roues, éclairage et sonnette doivent être en parfait état de fonctionnement, si ce n’est pas le cas, il est plus prudent d’opter pour un autre moyen de transport le temps de faire les réparations nécessaires. Pensez aussi à régler la hauteur de la selle ou du guidon à votre convenance.

Bien s’équiper sur la route

Ne négligez pas l’importance des accessoires qui permettent d’être bien vus, et de protéger les zones les plus fragiles en cas de choc. Portez toujours un casque et des protections, optez pour des vêtements clairs et couvrants, mettez des lunettes de soleil si besoin, et usez des accessoires rétroréfléchissants sans modération !
> Assurance : comment se protéger en cas de coup dur ?

Adopter un itinéraire dédié 

Il est recommandé de privilégier les pistes cyclables et autres routes adaptées à votre mode de déplacement. Préparer son itinéraire avant de partir est une bonne idée. 

Bon à savoir : Si les accidents sont plus fréquents en ville, ils sont beaucoup plus graves lorsqu’ils surviennent à l’extérieur des villes : la gravité hors agglomération est 6 fois plus élevée. Alors ce n’est pas parce que vous n’êtes pas sur un axe routier urbain que vous devez relâcher votre vigilance.

Rester attentif au volant

Les accidents sont plus fréquents sur les trajets habituels. Ce n’est pas parce qu’on connait bien son chemin qu’il faut être moins vigilant. Il est également essentiel de ne pas utiliser de casques audio ou d’oreillettes, et de toujours garder son regard sur la route.

Respecter les règles élémentaires de sécurité 

Même si vous n’êtes pas dans une voiture, vous devez suivre le code de la route :

  • Respectez la signalisation et les feux de circulation
  • Indiquez vos changements de direction en tendant le bras
  • Privilégiez de rouler en file indienne
  • Ne restez pas dans les angles morts, notamment ceux des véhicules lourds
  • Dans les virages serrez au maximum à droite
  • Évitez de circuler à contre-sens
  • Pour les engins motorisés, utilisez les modèles autorisés bridés à 25 km/h. 

ampoule le saviez-vous ?Le saviez-vous ? Les engins de déplacement personnel motorisé (EDPM) comme les trottinettes électriques ou les gyropodes, sont soumis à une réglementation spécifique par décret du 23 octobre 2019. Pourtant 68 % des accidents impliquant un EDPM sont dus à un non-respect cette réglementation2

> Comment faire face à un accident ?

Ne prenez pas la route si vous n’êtes pas dans votre état normal

N’emprunter pas votre vélo ou trottinette si vous avez bu ou ne vous sentez pas en pleine possession de vos moyens. Cela est très dangereux, et au-delà de 0,5 g/l, vous êtes passible d’une amende.
 

____________________

1  Recommandations inspirées de celles du ministère de l’intérieur, septembre 2020.
2   Etude Smart Mobility Lab pour la Fédération Française de l’Assurance (FFA), Assurance Prévention et la Fédération des Professionnels de la Micro-Mobilité (FP2M), septembre 2020.
Demander mon magazine gratuit