Un décès peut entraîner, en plus du chagrin des proches, des soucis financiers. En effet, la famille n’a que quelques jours pour débloquer la somme nécessaire au financement des obsèques. À long terme, le foyer pourrait avoir du mal à maintenir son niveau de vie si le décès a causé une perte de revenus. Il est possible d’anticiper ces situations grâce à l’assurance prévoyance décès et obsèques. Ici, zoom sur l’assurance décès.

SOMMAIRE
Pourquoi préparer son décès ?
Une assurance décès qu’est-ce que c’est ?
Quels sont les tarifs des assurances décès ?
Assurance décès ou convention obsèques quelle différence ?
Qui sont les bénéficiaires d’une assurance décès complémentaire ?
Comment fonctionne le versement de l’assurance décès ?
Comment choisir entre assurance décès et assurance vie ?

Comprendre l’assurance vie en cas de décès

> Un contrat d’assurance obsèques, c’est quoi ?

Pourquoi préparer son décès ?

Au moment d’un décès, les proches ne sont pas soumis qu’à la peine émotionnelle. Ils peuvent malheureusement être également confrontés à des soucis financiers, fragilisant leur niveau de vie et leur avenir.

En effet, un décès occasionne souvent une perte de revenus pour la famille : il faut désormais faire sans le salaire ou la pension de retraite de la personne décédée, alors que les charges courantes (charges, loyer, études des enfants) elles, ne diminuent pas pour autant. Des difficultés pour se loger peuvent également se présenter dans le cas, par exemple, où le conjoint survivant ne serait pas propriétaire ni héritier du logement.

À cela s’ajoutent les frais d’obsèques, souvent très élevés.

Si le régime obligatoire peut, sous certaines conditions, verser un capital à la famille, c’est souvent loin d’être suffisant pour garantir l’avenir des proches.

Préparer son départ, c’est rendre un dernier service aux gens qui comptent.

Cependant, il existe des solutions d’assurance prévoyance décès qui ont pour objectif de mettre vos proches à l’abri du besoin.

 Famille avec grands parents

Une assurance décès qu’est-ce que c’est ?

L’assurance vie en cas de décès, plus simplement appelée assurance décès, est un contrat qui prévoit le versement d’un capital ou d’une rente au(x) bénéficiaires(s) choisi(s) par l’assuré au moment de la souscription de son contrat.

Ce capital peut être utilisé librement par la personne qui le reçoit. Il a pour objectif de permettre aux proches de surmonter les difficultés financières qui peuvent survenir au moment du décès. Par exemple, grâce à ce versement, ils n’auront aucun mal à régler le loyer ou à financer les études de leurs enfants.

Ce type de contrat peut, dans certains cas, proposer le versement d’un capital plus important, notamment s’il s’agit d’un décès accidentel.

Pourquoi souscrire une assurance décès ?

Une assurance décès est un contrat d’assurance garantissant, au moment du décès de l’assuré, le versement d’un capital ou d’une rente à un ou plusieurs bénéficiaires choisis à ces fins. C’est un contrat très utile pour protéger sa famille des éventuelles difficultés financières liées à sa disparition.

Anticiper son décès, c’est épargner des tracas supplémentaires à ses proches.

Il existe des contrats sur-mesure, adaptés à vos besoins, votre situation et vos moyens.

ampoule le saviez-vous ?Le saviez-vous ? Le capital (ou la rente) versé aux proches dans le cadre d’une assurance décès ne fait pas partie de la succession du défunt. Il peut être transmis, en partie, sans droits de succession. Il est soumis à une fiscalité favorable. Cela peut donc être un moyen pour transmettre une somme garantie à ceux qui comptent pour vous.

garder l'esprit tranquille 

Pour tout savoir sur la prévoyance décès, demandez votre magazine gratuit dédié.

Assurance vie entière ou contrat temporaire décès ?

Les contrats d’assurance décès peuvent être souscrits pour toute la vie, c’est une assurance vie entière. Quel que soit le moment du décès de l’assuré, le versement des sommes dues est garanti. L’objectif est de laisser un montant connu et déterminé à l’avance à ses proches.

Il est également possible de choisir un contrat avec une durée limitée, il s’agit de l’assurance temporaire décès. Le contrat garantit le versement d’un capital en cas de décès, uniquement pendant la période de validité du contrat, déterminée à la souscription.

Quels sont les tarifs des assurances décès ?

Comment l’assureur détermine le prix de l’assurance décès ? Le tarif est variable en fonction du profil de l’assuré, des niveaux de garanties choisies et des éventuelles options.

Une assurance décès peut être souscrite par toutes les personnes qui souhaitent anticiper et réduire au maximum les conséquences de leur décès sur l’avenir de leurs proches.

> Quel est le coût des obsèques en France ?

Assurance décès ou convention obsèques quelle différence ?

Il existe plusieurs types de contrats pour anticiper sa propre disparition : des contrats d’assurance décès, et des contrats d’assurance obsèques.

Une assurance décès permet à l’assuré de laisser, en cas de décès, un capital au(x) bénéficiaire(s) de son choix. Ce capital pourra être utilisé librement par le ou les bénéficiaires, notamment afin qu’ils puissent maintenir leur niveau de vie, appréhender sereinement leur avenir ou financer certains projets.

Il est également possible de souscrire d’autres types de contrats prévoyance, qui ont pour objectif exclusif de financer et/ou d’organiser ses propres obsèques :

  • Un contrat obsèques en capital permet de financer ses obsèques : l’assuré laisse, à son décès, un capital aux personnes qu’il a désigné à cet effet. Cette somme permettra la prise en charge des obsèques. Cependant, le soin d’organiser les obsèques et le choix des prestations reviennent aux ayant droits
  • Un contrat d’assurance obsèques en prestations permet d’organiser ses obsèques, en plus de prévoir un capital qui les financera. Le moment venu, le capital garanti est versé à l’opérateur funéraire choisi comme bénéficiaire. Pour prévoir l’organisation des obsèques, cette solution est adossée à une convention obsèques. Cela permet de définir toutes ses dernières volontés.
    Vous tenez à une cérémonie religieuse pour vos obsèques ? Vous souhaitez être incinéré(e) ? Avec un contrat d’assurance obsèques en prestations vous serez certain(e) que vos désirs seront respectés à la lettre.

  

Quelles sont les prestations obligatoires d’une convention obsèques ?

La loi française définit des prestations obligatoires, aussi appelées « volontés essentielles » pour les obsèques :

  • Un cercueil équipé de quatre poignées
  • La plaque d’identité
  • L’opération d’inhumation ou de crémation (avec l’urne funéraire)1

Les autres prestations proposées comme la cérémonie, la toilette et l’habillage, les soins de conservation, les équipements et accessoires intérieurs et extérieurs du cercueil ou de l’urne, les pierres tombales, les faire-part, les porteurs, et les fleurs ou les ornements, ne sont pas obligatoires, vous pouvez les choisir librement.

Qui sont les bénéficiaires d’une assurance décès complémentaire ?

Les bénéficiaires d’une assurance décès sont choisis et nommément désignés par l’assuré au moment de la souscription de l’assurance ou dans un testament annexe. Le souscripteur est libre de choisir qui il souhaite. Cela peut être ses héritiers naturels, déterminés par la loi pour les droits de succession.

> Qui sont les héritiers ?

Il peut aussi s’agir d’autres proches ou membres de la famille, mais aussi d’amis, d’entreprises ou d’organisations.

ampoule le saviez-vous ?Le saviez-vous ? Vous pouvez changer les bénéficiaires de vos contrats d’assurance à tout moment.

Comment fonctionne le versement de l’assurance décès ?

La mise en œuvre des garanties d’une assurance décès prévoit le versement d’un capital ou d’une rente en plusieurs fois, aux bénéficiaires désignés au contrat par l’assuré décédé.

Si vous êtes bénéficiaire du contrat, vous devez fournir à l’assureur les documents attestant de votre légitimité (souvent une copie de votre pièce d’identité et votre relevé d’identité bancaire).

ampoule le saviez-vous ?Le saviez-vous ? Chaque bénéficiaire qui ignorait être bénéficiaire d’un contrat d’assurance dispose de 10 ans pour s’informer sur l’éventuelle existence du contrat. Il peut par exemple formuler une demande de recherche auprès de l’AGIRA (Association pour la Gestion des Informations sur le Risque en Assurance). Passé ce délai, les fonds sont transmis à la Caisse des Dépôts pendant 20 ans. Ensuite, ils ne seront plus récupérables par le ou les bénéficiaires.

Comment choisir entre assurance décès et assurance vie ?

L’assurance en cas de décès est un contrat qui permet le versement d’un capital ou d’une rente à un ou plusieurs bénéficiaires désignés, au moment du décès de l’assuré et selon les conditions prévues au contrat. Le capital est sécurisé, afin que l’assuré sache exactement ce qu’il laissera à ses proches le moment venu. Ce n’est pas le cas avec un compte en banque compris dans la succession par exemple.

Quant à elle, l’assurance vie permet la constitution d’une épargne. L’objectif est d’utiliser ce capital de son vivant, pour financer des projets futurs. Cependant, une clause prévoit qu’en cas de décès ce capital pourra être versé au(x) bénéficiaire(s) choisis.

> Renseignez-vous sur nos solutions de prévoyance décès et obsèques

____________________

(1) Dans certains cas, en fonction des circonstances du décès, les prestations obligatoires peuvent inclure les soins de conservation, la housse mortuaire, le véhicule de transport de corps, et le cercueil hermétique muni d’un filtre épurateur.

decoration image

Besoin d'un devis